La recherche globale n'est pas activée.
Passer au contenu principal

1.3 Types de veilles

Veille informationnelle, veille technologique, veille juridique, veille image, etc. : le concept de veille est fréquemment associé à un ensemble de qualificatifs apparus au fil du temps et dans l’univers de l’entreprise, ils visent à la préciser, mais, en étant parfois de nature différente, ils peuvent aussi rajouter de la complexité à la définition de la veille :

 Source : Géroudet Marie-Madeleine, de la veille métier à la veille stratégique, quels enjeux pour les bibliothèques, 2013

Source : Géroudet Marie-Madeleine, de la veille métier à la veille stratégique, quels enjeux pour les bibliothèques, 2013, disp. sur ENSSIB, http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/60358-de-la-veille-metier-a-la-veille-strategique-quels-enjeux-pour-les-bibliotheques.pdf

 

Ainsi sont évoquées la veille informationnelle (collecte, sélection, analyse de l’information pertinente), documentaire (surveillance automatisée pour obtenir des ressources pertinentes), en même temps que la notion de veille thématique (juridique, scientifique…).

 

Les domaines de la veille

 

Il est d’usage courant de délimiter au sein de la démarche de veille, les grands domaines dans lesquels elle s’exerce, notamment par rapport à l’environnement surveillé : scientifique, technique, commercial, etc. Il est ainsi possible de définir différents types de veille. Les catégories prises en compte peuvent varier d’une typologie à l’autre, notamment selon le milieu dans lequel s’effectue la veille (entreprise, organisme de recherche…) et éventuellement s’interpénétrer ou s’englober.

 

Le schéma suivant, par exemple, tiré d’un article d’Isabelle Guyot sur le site de l’ADBS (l’association des professionnels de l’information et de la documentation), répartit la veille en quatre principaux champs d’application : veille technologique, veille concurrentielle, veille marketing et commerciale, veille stratégique et sociétale.

 Source : Guyot Isabelle, La veille pour aller de l’avant

Source : Guyot Isabelle, La veille pour aller de l’avant, maj le 22/11/2010, disp/ sur ADBS, http://www.adbs.fr/la-veille-pour-aller-de-l-avant-93550.htm

 

L’auteur indique que les types de veille demeurent cependant un modèle théorique : « dans les faits, les connaissances véhiculées par un thème de veille peuvent se répartir dans des catégories très variées ».

 

Voici une cartographie des principaux types de veille,  exposant la finalité générale, les objectifs précis et les moyens de chacun d’entre eux :

 

Veille scientifique et technologique

– surveillance des champs scientifiques, techniques et technologiques (programmes et résultats de recherche, technologies émergentes, innovations…)

 

Veille réglementaire, normative, juridique

– surveillance des évolutions législatives et réglementaires, connaître les normes en vigueur

 

Veille image, e-réputation

– évaluer sa réputation et surveiller ce qui se dit de vous sur Internet et dans les médias traditionnels

 

Veille commerciale, financière, marketing, concurrence

– surveiller les changements de situation, de stratégie de la concurrence

 

Veille sectorielle, stratégique et environnementale /sociétale

– connaître les évolutions du marché, surveiller les facteurs culturels, politiques, sociaux et historiques

 

Source : Armand Marie, Cartographie des principaux types de veille, 2010, disp. sur L’oeil au carré, http://oeil-au-carre.fr/2010/07/23/cartographie-des-principaux-types-de-veilles/

 

La veille stratégique : cette expression englobe généralement plusieurs types de veille spécifiques, destinées à orienter la stratégie globale d’une organisation


Modifié le: Monday 22 November 2021, 20:04